Logo paris21.tv
Inscription Newsletter paris21.tv




 
Favoris et Partage

Bonjour et Bienvenue dans ce magazine impatriation du mois de mai 2017,

Au sommaire ce mois-ci : Participez à l’enquête « Quelle scolarité pour les enfants d’impatriés », un premier constat que révèle l’enquête « Expatriates in France, tell us about your life », deux bonnes nouvelles pour la France, son rayonnement et son économie et enfin un bon plan si vous devez déménager prochainement.
Vous gérez des impatriés ?
Plus que quelques jours pour participer à la 3ème enquête réalisée par paris21.tv et parrainée par Opensky international, intitulée « Quelle scolarité pour les enfants d'impatriés ? ». Celle-ci va nous permettre pour la troisième année de répondre aux interrogations liées à la scolarisation des enfants des impatriés résidant en France.
Pour accéder au questionnaire, rendez-vous sur mondissimo.com

Alors que les résultats de la 3ème enquête parrainée par la Société de Banque et d’Expansion : « Expatriates in France, tell us about your life » ont été dévoilé récemment, voici un premier constat concernant le profil de ces impatriés qui vivent en France. Ainsi en 2014 on ne voulait pas encore parler d’un vieillissement de cette population...Il va cependant cette année, devoir s’y résoudre. En effet en 2016, plus de 6 impatriés sur 10 ont plus de 41 ans. En revanche la parité reste stable depuis 2014, ainsi les impatriés sont majoritairement de sexe masculin. Si vous n’avez pas envie d’attendre le mois prochain pour découvrir leur nationalité et leur provenance… Consultez sans attendre les résultats détaillés de cette étude, et rendez-vous sur mondissimo.com

Selon les résultats du dernier baromètre E&Y portant sur les investissements étrangers en France, leur nombre aurait augmenté de 30 % . Placé en troisième position sur le podium européen, l’hexagone se retrouve malgré tout derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni qui occupe la première place, mais n’enregistre qu’une progression de 7% depuis 2015 avec 1.144 nouveaux projets d'investissements…des chiffres qui devraient se tasser avec l’arrivée prochaine d’un Brexit. En résumé et comme l’indique Marc Lhermitte, associé chez E&Y dans les colonnes des Echos, la France quant à elle bénéficie non seulement d’un euro faible comme ses voisins européens, mais aussi d’une réforme du travail initiée par la loi El Khomri visiblement appréciée en terme de signal par les investisseurs étrangers et d’une compétitivité générée par le Pacte de responsabilité qui commence à donner des résultats mesurables … Bref le « french bashing » commencerait à devenir has been.

Autre bonne nouvelle pour la France, alors que l'Autorité bancaire européenne (EBA) devrait quitter Londres pour cause de Brexit, Paris serait selon François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France en bonne place pour l’héberger. Mais il précise qu’une telle décision incombait au gouvernement. Pour mémoire comme l’indique l’Express dans un article du 29 mai, l’EBA s'appuie sur quelque 170 personnes basées à Londres et originaires de 27 des 28 pays membres de l'UE et a notamment pour rôle depuis la crise financière de 2011 de rédiger, pour le secteur bancaire, des règles communes pour tous les États membres de l'UE et de veiller à la protection des consommateurs de produits bancaires.

Besoin de déménager ? Sans tarder, allez visiter le site de Bailly Déménagements et découvrez des professionnels du secteur qui avec 187 années d’expérience effectuent 8000 déménagements par an… Et les services qu’ils proposent vont plus loin encore puisqu’ils peuvent non seulement faire suivre votre courrier à votre départ, mais aussi assurer les transferts d’abonnements ou encore les formalités administratives…pour en savoir plus allez sur « demenagements-bailly.com »

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain


Contenu de la vidéo : Bonjour et Bienvenue dans ce magazine impatriation du mois de mai 2017,

Au sommaire ce mois-ci : Participez à l’enquête « Quelle scolarité pour les enfants d’impatriés », un premier constat que révèle l’enquête « Expatriates in France, tell us about your life », deux bonnes nouvelles pour la France, son rayonnement et son économie et enfin un bon plan si vous devez déménager prochainement.
Vous gérez des impatriés ?
Plus que quelques jours pour participer à la 3ème enquête réalisée par paris21.tv et parrainée par Opensky international, intitulée « Quelle scolarité pour les enfants d'impatriés ? ». Celle-ci va nous permettre pour la troisième année de répondre aux interrogations liées à la scolarisation des enfants des impatriés résidant en France.
Pour accéder au questionnaire, rendez-vous sur mondissimo.com

Alors que les résultats de la 3ème enquête parrainée par la Société de Banque et d’Expansion : « Expatriates in France, tell us about your life » ont été dévoilé récemment, voici un premier constat concernant le profil de ces impatriés qui vivent en France. Ainsi en 2014 on ne voulait pas encore parler d’un vieillissement de cette population...Il va cependant cette année, devoir s’y résoudre. En effet en 2016, plus de 6 impatriés sur 10 ont plus de 41 ans. En revanche la parité reste stable depuis 2014, ainsi les impatriés sont majoritairement de sexe masculin. Si vous n’avez pas envie d’attendre le mois prochain pour découvrir leur nationalité et leur provenance… Consultez sans attendre les résultats détaillés de cette étude, et rendez-vous sur mondissimo.com

Selon les résultats du dernier baromètre E&Y portant sur les investissements étrangers en France, leur nombre aurait augmenté de 30 % . Placé en troisième position sur le podium européen, l’hexagone se retrouve malgré tout derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni qui occupe la première place, mais n’enregistre qu’une progression de 7% depuis 2015 avec 1.144 nouveaux projets d'investissements…des chiffres qui devraient se tasser avec l’arrivée prochaine d’un Brexit. En résumé et comme l’indique Marc Lhermitte, associé chez E&Y dans les colonnes des Echos, la France quant à elle bénéficie non seulement d’un euro faible comme ses voisins européens, mais aussi d’une réforme du travail initiée par la loi El Khomri visiblement appréciée en terme de signal par les investisseurs étrangers et d’une compétitivité générée par le Pacte de responsabilité qui commence à donner des résultats mesurables … Bref le « french bashing » commencerait à devenir has been.

Autre bonne nouvelle pour la France, alors que l'Autorité bancaire européenne (EBA) devrait quitter Londres pour cause de Brexit, Paris serait selon François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France en bonne place pour l’héberger. Mais il précise qu’une telle décision incombait au gouvernement. Pour mémoire comme l’indique l’Express dans un article du 29 mai, l’EBA s'appuie sur quelque 170 personnes basées à Londres et originaires de 27 des 28 pays membres de l'UE et a notamment pour rôle depuis la crise financière de 2011 de rédiger, pour le secteur bancaire, des règles communes pour tous les États membres de l'UE et de veiller à la protection des consommateurs de produits bancaires.

Besoin de déménager ? Sans tarder, allez visiter le site de Bailly Déménagements et découvrez des professionnels du secteur qui avec 187 années d’expérience effectuent 8000 déménagements par an… Et les services qu’ils proposent vont plus loin encore puisqu’ils peuvent non seulement faire suivre votre courrier à votre départ, mais aussi assurer les transferts d’abonnements ou encore les formalités administratives…pour en savoir plus allez sur « demenagements-bailly.com »

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain


Mots clés liés :enquête, scolarité, baromètre E&Y, profil, impatriés, France, vieillissement, investissements étrangers, Autorité bancaire européenne, Paris, Banque de France, secteur bancaire, règles, Déménagements

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Paris21.tv décline toute responsabilité pour le contenu des annonces publicitaires et videos diffusées sur www.paris21.tv